Une start-up caennaise invente une table tactile géante pour les lieux publics

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles Aucune note attibuée

La table tactile mise au point par la start-up caennaise Itekube est une sorte d’iPad géant fonctionnant sous Windows. Elle a fait sensation au musée des Beaux Arts de Boston. Les frères Ulrich visent les musées et les collectivités La table tactile d’Itekube est née dans le sillage de l’iPad d’Apple. David et Julien Ulrich ont commencé par réaliser un prototype de table tactile avant de créer leur start-up à Caen, en août 2011, Itekube. Leur projet est de se démarquer du produit existant de Microsoft ( » Surface ») avec une table  » plus grande, plus solide, plus puissante et plus haut de gamme » spécialement conçue pour être manipulée par le grand public et les personnes en fauteuil roulant. Itekube veut jouer les pionniers sur un marché naissant.  » Personne ne s’était positionné avant nous sur les solutions tactiles pour les musées, les collectivités, les salons, les entreprises » affirme Julien Ulrich.  » Mon frère, qui était développeur 3 D indépendant, a reçu des demandes spontanées de musées pour des interfaces tactiles. C’est comme cela qu’est né notre projet » confie le co-fondateur. « Nous assemblons un produit qui est une sorte d’iPad géant sous Windows qui permet de faire tourner des logiciels 3D grâce à la puissance de son unité centrale et de sa carte graphique ». Un ordinateur très puissant qui permet de montrer  » la maquette numérique complète d’un avion de chasse …jusqu’au moindre petit rivet ! » assurent les fondateurs. Pour industrialiser son produit, Itekube a dû s’entendre avec des fournisseurs du monde entier, dont Samsung pour l’écran haut de gamme, et l’entreprise caennaise Axeos pour le châssis en aluminium qui encadre l’écran et l’assemblage. EVA Multitouch est un « produit haut de gamme », soulignent les frères Ulrich. Son prix moyen : 18 000 euros. Le client peut acheter cette table  » nue » (avec le système d’exploitation Windows 7 Touch), l’acheter avec des logiciels développés par Itekube (présentation-animation de catalogue, création d’environnements 3D, …) ou encore la louer. Itekube a vendu une douzaine de tables à ce jour à des clients comme Total, Dassault Systèmes, Archi Video, ou encore Sogitec, filiale de Dassault Aviation. Les deux frères financent le développement de leur start-up sur leurs économies personnelles ; ils bénéficient également d’un prêt à taux zéro de 31 000 euros du Conseil général du Calvados. Leur objectif à court terme est de rechercher des partenaires pour distribuer leur table tactile en France, en Grande-Bretagne, aux Etats-Unis et en Allemagne. http://www.itekube.com/
La Tribune, 23 mai 2012

Retrouvez aussi dans cette rubrique

Aucune photo disponible Inteva Products développe sa recherche à Esson

La communauté de communes de la Suisse Normande soutient le pôle recherche Acteur majeur de l’industrie automobile, Inteva Products a […]

3 juil 2019 à 01:00

Aucune photo disponible La Galette d’Alençon goûte au succès

L’usine alençonnaise, située rue de Verdun, tourne bien : elle fabrique 50 000 crêpes et galettes par semaine Exit les […]

3 juil 2019 à 01:00

Aucune photo disponible Maisons-France-Littoral : Un réseau dédié à la construction-rénovation de maisons sur le littoral

Les signes de reprise du marché de la construction sont là. Quant à la rénovation, le potentiel de développement de […]

3 juil 2019 à 01:00

Aucune photo disponible Normandie Drainage retenue pour les Jeux équestres 2014

Normandie Drainage de Montchauvet a été sélectionnée pour réaliser les sols des épreuves de saut d’obstacles, de dressage, de concours […]

3 juil 2019 à 01:00

Aucune photo disponible Pont-Farcy. Spécialiste du recyclage, la société Affiliass veut se développer

Entretien avec Frédérick Jacquemont, directeur de la société Affiliass Je travaillais auparavant dans une collectivité territoriale en Alsace, un syndicat […]

3 juil 2019 à 01:00