Magny-le-Désert. Bientôt centenaire, l’entreprise Dermophil indien marche à plein tube

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles Aucune note attibuée

Au terme d’une année 2014 marquée par des changements de dirigeants, Dermophil indien envisage l’avenir avec sérénité, et se prépare à fêter plusieurs anniversaires. De nouveaux investissements sont également prévus Dermophil indien fait partie de ses marques devenues nom commun. Depuis près de 100 ans, nous sommes des millions à avoir utilisé le fameux stick pour se soigner de gerçures aux lèvres ou aux mains. Mondialemet connu, ce stick est produit dans le Bocage depuis 80 ans. Au fil du temps, la production de l’établissement pharmaceutique s’est diversifiée avec d’un côté, la gamme Dermophil indien (en pharmacie) et Dermophil expert (grande distribution). Le site de Magny-le-Désert compte 70 salariés avec le service recherche et développement, le laboratoire, la production, la distribution (Mélisana), l’administratif. Situé à Nogent-sur-Marne, son siège social emploie 30 personnes (administratifs + commercialisation). Au poste de directeur industriel de Dermophil indien (groupe Klosterfrau), Sylvain Lechaftois. Avec un chiffre d’affaires de 13 M€, dont 40% à l’export, l’entreprise propose des produits fabriqués à 95% en France  » ce qui se fait plutôt rare aujourd’hui », constate le nouveau PDG, Jean Hantzsche. Dernier marché décroché : l’Afrique du Sud. A Magny-le-Désert, ce que l’on appelle désormais le Pôle Normandie du groupe Klosterfrau compte environ 450 références. Au-delà des marques Dermophil (indien et expert).  » Le Pôle Normandie se veut un centre d’excellence pour le développement des cosmétiques et des médicaments en lien avec la dermatologie ». Cosméto-vigilance et pharmaco-vigilance font partie du quotidien de l’entreprise qui fait l’objet d’audits réguliers pour le renouvellement de ses certifications : ISO 22716 (normes cosmétiques), ISO 9001 (management), ISO 14001 (environnement), Eco-cert (produits bio). Il en va de l’image de Dermophil indien qui reste aujourd’hui une référence dans le domaine. Un effort est également porté sur le packaging, les présentoirs, qui sont remis au goût du jour régulièrement. En 2015, une nouvelle campagne de pub va voir le jour à la télévision. Dans les trois ans à venir, plusieurs millions d’euros seront investis dans la fabrication sur le site de Magny-le-Désert avec du nouveau matériel, de nouvelles machines pour accroître les capacités ». http://www.dermophil.fr/notre-histoire/ ; http://www.dermophil.fr/
L’Orne Combattante, 16 avril 2015, Michel Moriceau

Retrouvez aussi dans cette rubrique

Aucune photo disponible L’importance de la location de matériel pour un événement professionnel

Organiser un événement professionnel peut être une tâche intimidante, quel que soit son envergure. Que ce soit pour une conférence, […]

28 Mar 2024 à 09:53

Aucune photo disponible Développement personnel au travail : comment en profiter pleinement ?

Le développement personnel est devenu un enjeu majeur dans le monde professionnel. Les entreprises modernes reconnaissent l’importance d’investir dans le […]

15 Jan 2024 à 15:31

Aucune photo disponible Blanchet : l’emballage bois renaît de ses cendres

Le 20 avril, un incendie a ravagé le stock de l’entreprise Blanchet à Avranches, leader national de l’emballage en peuplier […]

3 Juil 2019 à 01:00

Aucune photo disponible Caen. Mutual Logistics accélère son développement avec l’acquisition de la société Logismark

Mutual Logistics accélère son développement et, s’affirme l’un des leaders de la mutualisation logistique en France avec la reprise des […]

3 Juil 2019 à 01:00

Aucune photo disponible Inteva Products développe sa recherche à Esson

La communauté de communes de la Suisse Normande soutient le pôle recherche Acteur majeur de l’industrie automobile, Inteva Products a […]

3 Juil 2019 à 01:00