Villedieu-les-Poêles. Les hottes Roblin aspirent à l’excellence

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles Aucune note attibuée

Créateur de l’usine portant son nom, Pierre Roblin a passé la main en 1998. Aujourd’hui dans le groupe Franké, l’entreprise fête ses 50 ans et reste leader dans le domaine des hottes aspirantes haut de gamme L’entreprise créée par Pierre Roblin, à Villedieu-les-Poêles, fabrique des hottes aspirantes depuis août 1965 et se maintient au top niveau. Le créateur de l’entreprise, Pierre Roblin, veut un matériel performant, durable et de qualité.  » Il associe alors bois et cuivre pour fabriquer ses hottes », retrace Nicolas Émery, le directeur général du groupe Franké en France. En 1968, il obtient le titre de  » meilleur ouvrier de France » dans l’art de la métallerie. Dix ans plus tard, l’usine se lance dans l’inox. Les groupes d’aspirations ont une telle durée de vie que  » des pièces de rechange sont encore commandées aujourd’hui ». L’usine a su se maintenir à la pointe. Sept ans se passent. Le fondateur vend son usine au groupe Faber, le leader mondial dans la fabrication de hotte. Le patron part,  » l’âme de l’entreprise reste ». Changement de nouveau en 2005. Le groupe Franké,  » spécialisé dans les éviers », englouti le groupe Faber. Il ajoute ainsi une corde à son arc : la fabrication des hottes. La tendance actuelle concerne les produits en verre. S’il a fait parfois  » appel à des designers », le groupe préfère toutefois  » s’appuyer sur le savoir-faire de l’usine Roblin. » Cinquante ans plus tard, l’établissement reste leader dans son domaine : des hottes aspirantes haut de gamme. La superficie totale de l’usine Roblin est de 15 000 m2. Une surface de 620 m2 est dédiée aux bureaux, 6 700 m2 à l’atelier de production. En 2014, une extension de 400 m2 a été ajoutée pour l’emballage et le stockage. Les hottes aspirantes représentent environ 95 % de la production de l’usine de Villedieu-les-Poêles. 33 000 pièces ont été produites l’an dernier, dont près de 95 % sont commercialisées en France. Entre 80 et 90 % sont fabriquées sur commande, avec un délai de livraison de huit jours. Les effectifs varient entre 80 à 90 personnes, dont 70 à 75 sont chargées de la fabrication. Roblin reste ainsi une société à taille humaine. Devant les machines, des hommes et non des robots. L’entreprise pèse 14 millions d’euros sur un chiffre d’affaires total du groupe Franké de 72 millions d’euros. http://www.roblin.fr
Ouest-France, 29 juin 2015, Marc ANDERSSON

Retrouvez aussi dans cette rubrique

Aucune photo disponible La Galette d’Alençon goûte au succès

L’usine alençonnaise, située rue de Verdun, tourne bien : elle fabrique 50 000 crêpes et galettes par semaine Exit les […]

3 juil 2019 à 01:00

Aucune photo disponible Maisons-France-Littoral : Un réseau dédié à la construction-rénovation de maisons sur le littoral

Les signes de reprise du marché de la construction sont là. Quant à la rénovation, le potentiel de développement de […]

3 juil 2019 à 01:00

Aucune photo disponible Normandie Drainage retenue pour les Jeux équestres 2014

Normandie Drainage de Montchauvet a été sélectionnée pour réaliser les sols des épreuves de saut d’obstacles, de dressage, de concours […]

3 juil 2019 à 01:00

Aucune photo disponible Pont-Farcy. Spécialiste du recyclage, la société Affiliass veut se développer

Entretien avec Frédérick Jacquemont, directeur de la société Affiliass Je travaillais auparavant dans une collectivité territoriale en Alsace, un syndicat […]

3 juil 2019 à 01:00

Aucune photo disponible Recycler votre brosse à dents, une innovation au poil !

Installée à Beauvais depuis 170 ans, la Brosserie française joue la carte de l’innovation. Dernière idée en date : le […]

3 juil 2019 à 01:00