La Sofame se développe avec précision

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles Aucune note attibuée

L’entreprise de mécanique de précision vient de s’installer dans un bâtiment flambant neuf au Douet-de-Chouain Créée en 1997, la petite société mise sur l’excellence de ses productions. Loïc Danneville, le PDG de la Sofame, société spécialisée dans la fabrication de pièces en métaux ou matériaux composite, mesure maintenant le chemin parcouru depuis ses débuts.  » J’ai commencé avec un CAP de tourneur puis avec un BTS, explique le patron de cette PME. Devenu enseignant, j’avais envie de revenir dans les copeaux. ». En 1997, Loïc Danneville se met à son compte et installe son atelier dans les dépendances de la ferme de ses parents, au Douet-de-Chouain. Au fil des ans, sa société ne cesse de se développer.  » Au début des années 2000, arrive la première machine à commande numérique. Ce qui nous a ouvert de nouveaux marchés. » Depuis, les investissements se sont succédé. Seul à ses débuts, Loïc Danneville peut désormais compter sur ses sept salariés  » et bientôt un huitième embauché ».  » Les clients sont à 95 % des industriels », explique le PDG de la société de fabrication mécanique. Mais, à la différence des autres sociétés installées dans le Bessin, Loïc Danneville ne travaille que très peu pour la haute technologie, le nucléaire ou la sous-traitance automobile. Son credo à lui, c’est la fabrication de pièces complexes.  » Nous n’avons pas de bureau d’études. Nous travaillons à partir des plans pour du prototypage ou de la pièce unique. Même si nous pouvons parfois faire des séries de plusieurs centaines de pièces ». Un atelier de mécanique de précision qui trouve sa clientèle chez les grands noms de l’agroalimentaire.  » Quand une pièce est défectueuse sur les lignes de fabrication, Lactalis, Danone ou Nestlé font appel à nous ». Une formule qui semble réussir à ce chef d’entreprise qui a fait le choix de rester à la campagne. À l’étroit dans l’ancien corps de ferme, Loïc Danneville a décidé de construire un atelier ultramoderne sur le terrain situé à proximité de sa propriété. Un local de 1000m2 qui offre de nouvelles perspectives de développement, avec l’acquisition d’autres machines. Un bâtiment à l’isolation renforcée et des ateliers dotés de la climatisation.
Ouest-France, 23 juillet 2013, Éric Marie

Retrouvez aussi dans cette rubrique

Aucune photo disponible Développement personnel au travail : comment en profiter pleinement ?

Le développement personnel est devenu un enjeu majeur dans le monde professionnel. Les entreprises modernes reconnaissent l’importance d’investir dans le […]

15 Jan 2024 à 15:31

Aucune photo disponible Recycler votre brosse à dents, une innovation au poil !

Installée à Beauvais depuis 170 ans, la Brosserie française joue la carte de l’innovation. Dernière idée en date : le […]

3 Juil 2019 à 01:00

Aucune photo disponible Ter Beke acquiert – plus tôt que prévu – une participation minoritaire de 33% dans Stefano Toselli

Le 28 août 2015, Ter Beke et GSandamp;DH Holdings, l’actionnaire de la société Stefano Toselli, spécialisée dans la production de […]

3 Juil 2019 à 01:00

Aucune photo disponible Valognes. Lemaréchal Célestin : 200 salariés sur le site valognais

L’entreprise Lemaréchal Célestin est implantée depuis quelques années dans l’espace d’activités d’Armanville, près du terminal ferroviaire Areva Elle vient d’inaugurer […]

3 Juil 2019 à 01:00

Aucune photo disponible Villons-les-Buissons. La coopérative linière investit 2 millions d’euros

Implantée depuis cinquante ans à Villons-les-Buissons, la coopérative linière du nord de Caen est spécialisée dans la production de en […]

3 Juil 2019 à 01:00