Elivia investit 20 millions d’€ et crée de l’emploi

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles Aucune note attibuée

Elivia transforme et commercialise les viandes de boeuf, porc, veau et agneau pour la grande distribution, les artisans bouchers, la restauration collective ou commerciale. Elle prévoit grand à Villers-Bocage En partenariat avec Ter’élevage, Elivia travaille à l’essor de la filière bovine, notamment par les relations qu’elle développe avec les éleveurs. Philippe Bouvet, directeur du site de Villers-Bocage, a présenté, mercredi matin, le plan d’investissement dédié à ce site. Il prévoit de faire de Villers-Bocage le site spécialisé des viandes hachées surgelées et des produits cuits. Il comprend le transfert du Lion-d’Angers (49) des activités steak haché vrac, en avril 2015, et steak haché en boite, en juin 2015, dans de nouveaux ateliers. Ces deux activités permettront de traiter 30 000 t par an, soit 50 % des volumes totaux du site. Ils alimenteront les marchés de la grande distribution, de la RHD (restauration hors domicile), et des industriels de l’agroalimentaire. Les ateliers de désossage et de conditionnement feront également l’objet de travaux de modernisation. Ils s’achèveront fin 2016. Ils permettront, à terme, de traiter 23 000 t de viande par an. Cet investissement de 20 millions d’euros permet la création d’une quarantaine d’emplois. Il s’inscrit dans le cadre du plan d’investissement global d’Elivia qui vise à moderniser ses sites. Il s’élève à 100 millions d’euros en trois ans. En 2014, Elivia a collecté plus de 86 000 animaux auprès des groupements et négociants normands. Pour soutenir le développement du site de Villers-Bocage, Elivia se fixe pour objectif une augmentation de plus de 300 gros bovins par semaine à fin 2016. Villers-Bocage est un des plus importants sites d’Elivia. Depuis les années 70, le site industriel d’abattage et de découpe de Villers-Bocage emploie 580 personnes, dont 460 en contrat à durée indéterminée, et réalise 200 millions d’euros de chiffre d’affaires.Son organisation s’articule autour de trois activités-clés : abattage (1 850 bovins chaque semaine), découpe (500 tonnes hebdomadaires), surgelés et cuits (600 tonnes hebdomadaires). http://www.elivia.fr/
Ouest-France, 20 février 2015

Retrouvez aussi dans cette rubrique

Aucune photo disponible Développement personnel au travail : comment en profiter pleinement ?

Le développement personnel est devenu un enjeu majeur dans le monde professionnel. Les entreprises modernes reconnaissent l’importance d’investir dans le […]

15 Jan 2024 à 15:31

Aucune photo disponible Villons-les-Buissons. La coopérative linière investit 2 millions d’euros

Implantée depuis cinquante ans à Villons-les-Buissons, la coopérative linière du nord de Caen est spécialisée dans la production de en […]

3 Juil 2019 à 01:00

Aucune photo disponible Alltech acquiert Produs et Produs Aqua en Norvège

Alltech a annoncé les acquisitions des entreprises familiales d’agriculture et aquaculture Produs AS et Produs Aqua AS en Norvège Ces […]

3 Juil 2019 à 01:00

Aucune photo disponible Ariaké veut installer ses soupes Miso en distribution automatique

Déjà implantée en distribution automatique dans son pays d’origine, le Japon, avec des soupes instantanées, Ariaké commence à approcher les […]

3 Juil 2019 à 01:00

Aucune photo disponible Aéronautique : Starnav a la tête dans les étoiles

La société du Calvados innove dans les domaines de la navigation astrale et des solutions d’interface Homme Machine Créée en […]

3 Juil 2019 à 01:00