Coutances. Socopa : premier abattoir de veau du groupe

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles Aucune note attibuée

Le site de Socopa-viandes Coutances est intégré au groupe Bigard, leader français et européen de la viande. Près de 600 salariés abattent et transforment 32 000 tonnes de viande par an  » La vache normande est réputée à la fois pour la qualité de son lait, et le persillé de sa viande, vante Alain Randouin, directeur du site Socopa de Coutances. Le persillé, ce sont ces petites infiltrations de graisse qui rendent la viande si tendre et goûteuse ». La Normandie possède le plus gros cheptel en France. Sur dix animaux abattus sur le site coutançais, huit proviennent de Normandie, et deux des Pays-de-la-Loire. Aujourd’hui, avec 25 000 tonnes de bœuf abattus chaque année, Socopa Coutances est le premier site de bœuf du groupe Socopa. Il est aussi le plus gros abattoir de veau du groupe Bigard avec 8 000 tonnes de veau à l’année. Les sites de troisième transformation du groupe, Socopa de L’Isle-sur-la-Sorgue et de La Ferté-Bernard et celui de Charal à Cholet, et la grande distribution sont ses principaux clients. L’usine est installée sur un terrain de 8 ha.  » Nous sommes volontairement isolés de la ville pour ne pas nuire. Et nos prairies, nous tenons à les garder », insiste le directeur. Depuis 1984, chaque décennie a été marquée par la construction d’un ou plusieurs extensions. Avec ses 582 salariés, dont 80 en sous-traitance, Socopa est le premier employeur privé de Coutances. L’usine coutançaise a réalisé un chiffre d’affaire de 190 millions d’euros en 2014. Elle s’inscrit dans le groupe Socopa-viandes dont le chiffre d’affaire dépasse 1,5 milliard d’euros et emploie 6 000 personnes en France. Son principal actionnaire, depuis 2009, est le groupe Bigard, qui lui est leader français et troisième groupe européen. De Coutances, difficile d’imaginer la compétition qui se joue au niveau mondial.  » Pourtant c’est le cas, souligne Alain Randouin. Contrairement à d’autres groupes, Socopa ne vit que de son métier : l’abattage, la découpe et la fabrication de produits élaborés. Une tonne de viande vendue, c’est le travail d’une personne pendant une semaine ». http://www.groupesocopa.fr/index.php
Ouest-France, 23 avril 2014

Retrouvez aussi dans cette rubrique

Aucune photo disponible L’importance de la location de matériel pour un événement professionnel

Organiser un événement professionnel peut être une tâche intimidante, quel que soit son envergure. Que ce soit pour une conférence, […]

28 Mar 2024 à 09:53

Aucune photo disponible Développement personnel au travail : comment en profiter pleinement ?

Le développement personnel est devenu un enjeu majeur dans le monde professionnel. Les entreprises modernes reconnaissent l’importance d’investir dans le […]

15 Jan 2024 à 15:31

Aucune photo disponible Pont-Farcy. Spécialiste du recyclage, la société Affiliass veut se développer

Entretien avec Frédérick Jacquemont, directeur de la société Affiliass Je travaillais auparavant dans une collectivité territoriale en Alsace, un syndicat […]

3 Juil 2019 à 01:00

Aucune photo disponible Recycler votre brosse à dents, une innovation au poil !

Installée à Beauvais depuis 170 ans, la Brosserie française joue la carte de l’innovation. Dernière idée en date : le […]

3 Juil 2019 à 01:00

Aucune photo disponible Ter Beke acquiert – plus tôt que prévu – une participation minoritaire de 33% dans Stefano Toselli

Le 28 août 2015, Ter Beke et GSandamp;DH Holdings, l’actionnaire de la société Stefano Toselli, spécialisée dans la production de […]

3 Juil 2019 à 01:00