Acome ou la fibre innovante du terroir

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles Aucune note attibuée

Qui dit Acome pense Acome SA, le site industriel du fief de Mortain, ses 40 ha dont quinze d’ateliers. Du moins en priorité. Le chiffre rond est de trois unités en Amérique du Sud, huit un peu partout en Europe, deux en Afrique du Nord, cinq en Chine. Et voilà comment on tisse sa fibre sur quatre continents Le chiffre d’affaires consolidé du groupe est de 405 millions d’euros (57 % à l’international). Il était de 403 M€ en 2013, soit + 0,5 %. Alors peut-on parler de progression ou de stabilité ?  » Tout dépend de ce que l’on prend en compte, explique Jacques de Heere, président-directeur général. Stabilité en raisonnant en termes de cuivre à prix constant. Mais cette stabilité cache, en réalité, une progression de 6 %, si l’on tient compte de la chute du prix du cuivre ». La fibre télécoms très haut débit a globalement dopé l’activité avec une hausse de 16 %. Le bond dû à la fibre optique y atteint 35 %, notamment avec l’activité câblage de signalisation qui court le long des voies ferrées grande vitesse par exemple. Les orientations stratégiques ? Primo, investir à l’étranger (Chine) pour augmenter la capacité de production et se conforter sur le marché mondial. Deuzio, apporter à Mortain une plus forte valeur ajoutée pour plus de compétitivité.  » Nous voulons que le site du Sud-Manche soit un véritable fleuron en rationalisant les lignes de conditionnement et en automatisant celles de production ». Sur les 14 millions d’investissement, un peu plus de 10 millions seront pour Mortain. Les effectifs ? 1 500 personnes, dont 1 100 à Mortain. Acome a également recours à la formation par alternance par le biais de contrats de professionnalisations et d’apprentissage.  » Pour nous, l’âge n’est pas un critère. Au terme de ces formations, 90 % des intérimaires que nous employons signent un CDI ». Ils étaient une trentaine en 2014 et ils seront une petite cinquantaine en 2015. La moyenne d’âge est ici de 42 ans et celle de l’ancienneté tourne aux alentours de 20 ans. http://www.acome.fr/
Ouest-France, 16 juin 2015, Éric BLÉAS

Retrouvez aussi dans cette rubrique

Aucune photo disponible Valognes. Lemaréchal Célestin : 200 salariés sur le site valognais

L’entreprise Lemaréchal Célestin est implantée depuis quelques années dans l’espace d’activités d’Armanville, près du terminal ferroviaire Areva Elle vient d’inaugurer […]

3 juil 2019 à 01:00

Aucune photo disponible Villons-les-Buissons. La coopérative linière investit 2 millions d’euros

Implantée depuis cinquante ans à Villons-les-Buissons, la coopérative linière du nord de Caen est spécialisée dans la production de en […]

3 juil 2019 à 01:00

Aucune photo disponible Alltech acquiert Produs et Produs Aqua en Norvège

Alltech a annoncé les acquisitions des entreprises familiales d’agriculture et aquaculture Produs AS et Produs Aqua AS en Norvège Ces […]

3 juil 2019 à 01:00

Aucune photo disponible Ariaké veut installer ses soupes Miso en distribution automatique

Déjà implantée en distribution automatique dans son pays d’origine, le Japon, avec des soupes instantanées, Ariaké commence à approcher les […]

3 juil 2019 à 01:00

Aucune photo disponible Aéronautique : Starnav a la tête dans les étoiles

La société du Calvados innove dans les domaines de la navigation astrale et des solutions d’interface Homme Machine Créée en […]

3 juil 2019 à 01:00