Vire. La société Montéry-Gaillardet a été rachetée

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles Aucune note attibuée

La société de chaudronnerie viroise, qui emploie 43 salariés, a été reprise il y a quelques jours par un de ses concurrents. La transition se déroule en douceur et l’effectif est maintenu Voilà plusieurs années que Rémy Anfray, le patron de Montéry-Gaillardet cherchait un repreneur pour sa société de chaudronnerie.  » Je vais avoir 62 ans. Je songe depuis un certain temps à passer la main. J’ai entièrement confiance dans les nouveaux dirigeants avec qui nous travaillons depuis douze ans ». Depuis trois ans, la société connaît des hauts et des bas :  » Des départs en retraite n’ont pas été remplacés, mais nous avons actuellement un carnet de commandes rempli. Nous sommes 43 personnes ». Depuis 1920, Montéry-Gaillardet (4,5 millions de chiffre d’affaires) transforme le métal et travaille les tôles. Son savoir-faire n’est plus à prouver. Les deux dirigeants girondins de Montage développement béton (MDB) ont racheté la société viroise début avril. Francis Calvinhac et Olivier Marsac sont deux ingénieurs à la tête de MDB depuis 2003, société basée à Bègles, près de Bordeaux :  » MDB est un bureau d’études de cinq personnes, indique Francis Calvinhac. Nous sommes spécialisés dans la conception de centrales à béton. Nous réalisons les plans et proposons le montage à nos clients. » Notamment Lafarge, Cemex ou Point P. La fabrication de ces grandes cuves était jusque-là confiée à des sous-traitants, dont Montéry-Gaillardet, qui réalisait la moitié de son chiffre d’affaires avec les commandes de MDB. Avec ce rachat, MDB se dote d’un atelier  » performant et de compétences », pour se lancer dans la fabrication. Cette synergie permettra de réduire les coûts et de viser une meilleure flexibilité. Montéry-Gaillardet gardera son nom. Francis Calvinhac devient le président de la société et son collaborateur Olivier Marsac assure le rôle de directeur général :  » On a prévu de garder l’effectif et on se repose sur l’activité actuelle ». MDB va élargir son cœur de métier :  » On ne fera plus exclusivement des centrales à béton », souligne Francis Calvinhac. http://montery-gaillardet.fr/
Ouest-France, 22 avril 2015, Cyrille Calmets

Retrouvez aussi dans cette rubrique

Aucune photo disponible Normandie Drainage retenue pour les Jeux équestres 2014

Normandie Drainage de Montchauvet a été sélectionnée pour réaliser les sols des épreuves de saut d’obstacles, de dressage, de concours […]

3 juil 2019 à 01:00

Aucune photo disponible Pont-Farcy. Spécialiste du recyclage, la société Affiliass veut se développer

Entretien avec Frédérick Jacquemont, directeur de la société Affiliass Je travaillais auparavant dans une collectivité territoriale en Alsace, un syndicat […]

3 juil 2019 à 01:00

Aucune photo disponible Recycler votre brosse à dents, une innovation au poil !

Installée à Beauvais depuis 170 ans, la Brosserie française joue la carte de l’innovation. Dernière idée en date : le […]

3 juil 2019 à 01:00

Aucune photo disponible Ter Beke acquiert – plus tôt que prévu – une participation minoritaire de 33% dans Stefano Toselli

Le 28 août 2015, Ter Beke et GSandamp;DH Holdings, l’actionnaire de la société Stefano Toselli, spécialisée dans la production de […]

3 juil 2019 à 01:00

Aucune photo disponible Valognes. Lemaréchal Célestin : 200 salariés sur le site valognais

L’entreprise Lemaréchal Célestin est implantée depuis quelques années dans l’espace d’activités d’Armanville, près du terminal ferroviaire Areva Elle vient d’inaugurer […]

3 juil 2019 à 01:00