Villedieu-les-Poêles. Les ustensiles de cuisine Mauviel brillent à Milan

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles Aucune note attibuée

L’immense plafond du pavillon France de l’Exposition universelle de Milan est constellé de casseroles et poêles de Villedieu-les-Poêles. Une belle fierté pour cette entreprise familiale et centenaire  » En février, raconte Valérie Le Guern-Gilbert, présidente de Mauviel, une entreprise de Villedieu-les-Poêles (Manche), Anouk Legendre et Adeline Rispal, l’architecte et la scénographe de l’expo de Milan, nous ont contactés. Nous étions repérés comme partenaires du Bocuse d’or, le concours qui fait rêver tous les chefs du monde. On a tout de suite dit oui pour le prêt de 370 casseroles et poêles et autres objets en cuivre, en alu ou en inox ». Valérie Le Guern-Gilbert représente la septième génération aux commandes de l’entreprise familiale née en 1830 à Villedieu-les-Poêles dans le sud-Manche.  » Depuis l’âge de 15 ans, je savais que je voulais un jour prendre la succession ». Depuis 2006, elle dirige une centaine de personnes dont 80 dans les ateliers de Villedieu-les-Poêles et une dizaine dans la filiale américaine installée, il y a dix ans, dans l’État du Delaware aux États-Unis. De l’autre côté de l’Atlantique, les gourmets raffolent des objets poinçonnés Mauviel.  » Nous vendons 70 % de nos produits à l’export. Les Etats-Unis, c’est notre marché historique avec 170 représentants». Une nouvelle donne commerciale se profile:  » Dans tous les pays, les ventes par Internet doublent chaque année ». La recette de ce succès mondial ?  » L’uniformité de la chaleur est répartie sur l’ensemble de l’ustensile ». Chaque jour, entre 1 000 et 2 000 objets sortent de Villedieu-les-Poêles. La moitié est en inox avec un produit-phare qu’est l’inox multicouches, 40% sont en cuivre, utilisés surtout pour la pâtisserie et 10% en alu. Au total, 1 800 références figurent au catalogue.  » Qui fabrique encore des turbotières, des braisières, des culs-de-poule en cuivre étamé ? Personne ! Nous n’avons aucun concurrent dans le monde pour des produits sur-mesure ». Valérie Le Guern-Gilbert entend préserver ce savoir-faire. Les premiers clients furent les chefs et les professionnels des cuisines. Aujourd’hui, 80% des clients sont des particuliers, 20% des professionnels. Les chefs reviennent aujourd’hui. http://www.mauviel.com/
Ouest-France, 27 mai 2015, Jean-Jacques LEROSIER

Retrouvez aussi dans cette rubrique

Aucune photo disponible Caen. Mutual Logistics accélère son développement avec l’acquisition de la société Logismark

Mutual Logistics accélère son développement et, s’affirme l’un des leaders de la mutualisation logistique en France avec la reprise des […]

3 juil 2019 à 01:00

Aucune photo disponible Inteva Products développe sa recherche à Esson

La communauté de communes de la Suisse Normande soutient le pôle recherche Acteur majeur de l’industrie automobile, Inteva Products a […]

3 juil 2019 à 01:00

Aucune photo disponible La Galette d’Alençon goûte au succès

L’usine alençonnaise, située rue de Verdun, tourne bien : elle fabrique 50 000 crêpes et galettes par semaine Exit les […]

3 juil 2019 à 01:00

Aucune photo disponible Maisons-France-Littoral : Un réseau dédié à la construction-rénovation de maisons sur le littoral

Les signes de reprise du marché de la construction sont là. Quant à la rénovation, le potentiel de développement de […]

3 juil 2019 à 01:00

Aucune photo disponible Normandie Drainage retenue pour les Jeux équestres 2014

Normandie Drainage de Montchauvet a été sélectionnée pour réaliser les sols des épreuves de saut d’obstacles, de dressage, de concours […]

3 juil 2019 à 01:00