Tolsa, la litière pour chats de Dakar à Honfleur

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles Aucune note attibuée

Premier producteur français de litière pour chats, l’entreprise Tolsa est implantée sur les quais en Seine. Le site honfleurais compte 45 employés pour trois lignes de production Depuis 2007, sur 10 000 m2, Tolsa France s’est installé sur les quais en Seine à Honfleur. 45 salariés y travaillent en continu, en 3×8, pour approvisionner la trentaine de semi-remorques qui part au quotidien de l’entreprise normande.  » Nous traitons 90 000 tonnes de minerais pas an ». Le minerai, base de  » nos » litières pour chat.  » L’entreprise espagnole a plusieurs mines à ciel ouvert dans le monde », explique Pascal Marquaille, directeur du site France à Honfleur. De ces mines basées en Espagne, au Maroc, au Sénégal, en Turquie ou encore en Argentine, Tolsa extrait l’attapulgite, une argile dont les propriétés absorbantes sont idéales en matière de litière.  » Honfleur et son accès direct sur le port pour recevoir les chargements via la mer, venant de Dakar est apparu une situation géographique privilégiée ». Toutes les trois semaines, 6 000 à 7 000 tonnes de minerai sont déchargées directement du bateau via le convoyeur qui amène le minerai directement sur des tamis dans l’usine. Depuis son ouverture en 2007 à Honfleur, l’entreprise est passée de deux à trois lignes de production. Ensuite, la litière est mise en sac, sans nulle autre forme de traitement… En revanche, les additifs sont de plus en plus nombreux pour les litières plus luxueuses qui doivent séduire autant les chats que leurs propriétaires.  » Nous ajoutons des parfums comme l’aloe vera, le chèvrefeuille ou la lavande. La litière peut également être colorée et antibactérienne ». Couleur en vogue en ce moment : le blanc et le rose. La litière emballée, plus ou moins luxueuse, prend la direction de la grande distribution.  » Nos produits ne se retrouvent pas sous notre nom, mais sous celui des distributeurs, partout en France ». Tolsa est le premier producteur français. Si le marché de la litière pour chat est le plus important, Tolsa développe aussi des litières pour oiseaux, furets et même les petits chiens.  » Notre marché progresse chaque année, entre 3 et 4 %. À 85 %, il est intérieur et 15 % à l’export, ne se plaint pas Pascal Marquaille. Nous pouvons nous agrandir si besoin ». http://www.tolsa.com/industrial/en/
Ouest-France, 31 janvier-1er février 2015
Ouest-France, 3 février 2015, Corinne Printemps

Retrouvez aussi dans cette rubrique

Aucune photo disponible Villons-les-Buissons. La coopérative linière investit 2 millions d’euros

Implantée depuis cinquante ans à Villons-les-Buissons, la coopérative linière du nord de Caen est spécialisée dans la production de en […]

3 juil 2019 à 01:00

Aucune photo disponible Alltech acquiert Produs et Produs Aqua en Norvège

Alltech a annoncé les acquisitions des entreprises familiales d’agriculture et aquaculture Produs AS et Produs Aqua AS en Norvège Ces […]

3 juil 2019 à 01:00

Aucune photo disponible Ariaké veut installer ses soupes Miso en distribution automatique

Déjà implantée en distribution automatique dans son pays d’origine, le Japon, avec des soupes instantanées, Ariaké commence à approcher les […]

3 juil 2019 à 01:00

Aucune photo disponible Aéronautique : Starnav a la tête dans les étoiles

La société du Calvados innove dans les domaines de la navigation astrale et des solutions d’interface Homme Machine Créée en […]

3 juil 2019 à 01:00

Aucune photo disponible Aéroport : de la maintenance s’arrime à Carpiquet

C’est l’un des projets détaillés par la Chambre de commerce et d’industrie de Caen Normandie En décembre, l’agglomération Caen la […]

3 juil 2019 à 01:00