Du chantier de Tourlaville au groupe Grand Large

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles Aucune note attibuée

Nommé au Trophée des entrepreneurs de la Manche jeudi à Lessay, Grand large yachting est aussi au Salon nautique samedi à Paris. Dix ans après la création du chantier Allures à Tourlaville L’histoire. Allures yachting est l’entreprise fondatrice qui a donné naissance au groupe Grand Large yachting. Elle a été créée en 2003 à Tourlaville.  » Nous sommes partis de rien », se souvient Stéphan Constance, cofondateur avec Xavier Desmarest. Les deux amis veulent investir dans leur passion, la voile, et créer un chantier de construction de bateaux de plaisance.  » On cherchait un lieu d’implantation sur le littoral, c’est à Cherbourg que nous avons trouvé l’équation la plus convaincante ». À savoir le soutien du constructeur naval CMN.  » Ce fut déterminant d’un point de vue industriel. CMN nous a accueillis et appris le métier ». Autres bonnes raisons : un agenceur de bateaux réputé à Saint-Laurent-de-Cuves (James), le soutien financier des collectivités et enfin la rade de Cherbourg,  » où l’on peut faire des essais toute l’année ». Primordial pour Allures, dont deux tiers de la clientèle vient de l’étranger. Le chantier compte aujourd’hui une quarantaine de salariés, un bureau d’études, il sous-traite la fabrication des coques et l’agencement des bateaux mais fait l’assemblage et la peinture. En 2007, les deux associés reprennent le chantier Outremer à la Grande-Motte (catamarans en composite, Hérault) et créent le groupe Grand Large yachting. Les acquisitions se succèdent : Garcia yachting (monocoques en aluminium, Condé-sur-Noireau, 2010), Grand Large services (formation des plaisanciers, service après-vente, bateaux d’occasions…), le chantier Alu marine (bateau en aluminium pour le marché professionnel, Nantes, 2013) et un petit centre de formation (navigation, météo, Nantes, 2014). Le chiffre d’affaire annoncé est de 15,5 millions d’euros en 2014, contre 12,8 millions en 2013, et le groupe compte 150 salariés. Des bons chiffres malgré un marché du nautisme qui ne s’est pas remis de la crise de 2008. http://www.glyachting.com/
Ouest-France, 2 décembre 2014, Christophe Leconte

Retrouvez aussi dans cette rubrique

Aucune photo disponible Ariaké veut installer ses soupes Miso en distribution automatique

Déjà implantée en distribution automatique dans son pays d’origine, le Japon, avec des soupes instantanées, Ariaké commence à approcher les […]

3 juil 2019 à 01:00

Aucune photo disponible Aéronautique : Starnav a la tête dans les étoiles

La société du Calvados innove dans les domaines de la navigation astrale et des solutions d’interface Homme Machine Créée en […]

3 juil 2019 à 01:00

Aucune photo disponible Aéroport : de la maintenance s’arrime à Carpiquet

C’est l’un des projets détaillés par la Chambre de commerce et d’industrie de Caen Normandie En décembre, l’agglomération Caen la […]

3 juil 2019 à 01:00

Aucune photo disponible Blanchet : l’emballage bois renaît de ses cendres

Le 20 avril, un incendie a ravagé le stock de l’entreprise Blanchet à Avranches, leader national de l’emballage en peuplier […]

3 juil 2019 à 01:00

Aucune photo disponible Caen. Mutual Logistics accélère son développement avec l’acquisition de la société Logismark

Mutual Logistics accélère son développement et, s’affirme l’un des leaders de la mutualisation logistique en France avec la reprise des […]

3 juil 2019 à 01:00