Grenelle de l’apprentissage : c’est parti !

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles Aucune note attibuée
Thumbnail for 3071

Plus de 180 personnes ont répondu à l’invitation de la Région Normandie mercredi soir, pour le lancement d’une grande concertation régionale sur le thème de l’apprentissage.

L’amphithéâtre de l’Institut Supérieur de Plasturgie d’Alençon a accueilli, mercredi 10 février, la première des trois grandes tables rondes qui rythmeront le Grenelle de l’Apprentissage. Initiée par la Région Normandie, cette phase de concertation des acteurs et bénéficiaires de l’apprentissage se clôturera les 24 et 25 juin prochains par une université d’été.  » Je vous demande de nous proposer des expérimentations innovantes pour développer l’apprentissage en Normandie afin que nous misions sur les dépenses utiles, efficaces et que nous soyons au plus près des besoins de l’économie a souligné Hervé Morin, président de la Région, devant les 180 personnes réunies.

En deux heures d’échanges, des directeurs de centre de formation, des chefs d’entreprises, de jeunes apprentis ont fait part de leurs idées pour améliorer l’accès à l’apprentissage.  » Il faudrait permettre aux jeunes collégiens de découvrir les métiers de façon concrète, en organisant leur venue dans les CFA propose le directeur d’une école rouennaise tandis qu’un autre interlocuteur lance l’idée d’une  » vraie semaine de l’apprentissage pour communiquer efficacement auprès des familles. Un chef d’entreprise plaide pour le développement d’un site internet qui rassemble toutes les informations utiles.

Tous les métiers sont  » apprentissables

Au fil des discussions, l’apprentissage révèle toutes ses richesses. Ce mode de formation qui alterne période d’étude en centre et travail en entreprise peut concerner  » tous les métiers et tous les secteurs, et pas seulement l’artisanat. Il suffit d’écouter cette jeune apprentie dans la banque dont le parcours est aujourd’hui couronné de réussite. Un peu plus tard, c’est une bonne élève partie par erreur à l’université qui explique son choix d’apprendre le métier de boulangère :  » A cause de mon âge, j’ai eu beaucoup de mal à trouver un patron après ma première année de licence à l’université. Mais elle s’est accrochée…

Au cours de la soirée, aucun sujet n’est évité : aides au logement, accès aux transports en commun, repas, accompagnement des entreprises, formation des maîtres de stage…

La conclusion en est revenue au président de Région :  » Il y a 10 000 places d’apprentis à prendre dans nos centres de formation. Les structures sont là, les professeurs sont là. Ces places doivent trouver des jeunes. Afin d’élargir au maximum cette concertation, une consultation par questionnaire va être lancée sur internet. Il sera prochainement relayé sur le site www.normandie.fr

Les prochaines tables rondes
Table ronde N°2 : le 16 mars au CESI de Mont-Saint-Aignan
Table ronde N°3 : le 20 avril à l’IFORM de Coutances

Retrouvez aussi dans cette rubrique

Thumbnail for 3344 Salon Rendez-vous en France 2017

Rouen et toute la Normandie prêts à accueillir le salon  » Rendez-vous en France » 2 000 professionnels du tourisme […]

6 mar 2017 à 16:01

Thumbnail for 3346 2e Forum Territoires Connectés

Le but du Forum des territoires connectés est d’aider les citoyens et les communes normandes à prendre conscience des nouveaux […]

6 mar 2017 à 15:21

Thumbnail for 3332 Visite presse du Stade Robert Diochon

Vendredi 3 mars 2017 à 10h, Hervé MORIN, Président de la Région Normandie, Frédéric SANCHEZ, Président de la Métropole Rouen […]

6 mar 2017 à 14:21

Thumbnail for 3348 La Région soutient le projet de travaux du Stade Robert Diochon (76)

Vendredi 3 mars Hervé Morin a visité le Stade Robert Diochon, en présence de Frédéric Sanchez, Président de la Métropole […]

6 mar 2017 à 14:21

Thumbnail for 3350 Ils ont représenté l’agriculture normande à Paris

Pas moins de 170 agriculteurs de notre région ont quitté leur exploitation pour venir exposer la crème des produits normands […]

6 mar 2017 à 10:25